45
le meilleur des sorties pour enfants

Confinés mais pas déprimés #7 avec Marius Stieghorst, chef d'orchestre à l'OSO

Confinés mais pas déprimés #7 avec marius de l'OSO

Avec la série Confinés mais pas déprimés de Kidiklik, on vous propose de vous immiscer dans la tête d’un acteur local. Pas un acteur de cinéma… Quoique ! Ces prochaines semaines, vous pourrez découvrir comment nos partenaires occupaient leurs journées étant petits, savoir quels sont leurs films favoris ou encore découvrir leurs secrets pour retomber en enfance…

Dans la famille Confinés mais pas déprimés, Kidiklik demande… Marius Stieghorst, chef d'orchestre de l'orchestre symphonique d'Orléans (OSO).

Bonjour Marius !

Peux-tu te présenter rapidement stp ?

Je m’appelle Marius, je suis le chef de l’Orchestre Symphonique d’Orléans depuis 5 ans. Je suis né en Allemagne, près de Mannheim.

Une anecdote amusante ou une histoire cocasse arrivée au travail ?

Mon premier spectacle comme chef d’orchestre dans un théâtre  professionnel : en arrivant sur scène, je fais mon salut au public avec trop d’élan, si bien que je me heurte violemment contre la balustrade de la fosse d’orchestre. À la fin du spectacle, je me suis retrouvé à saluer sur la grande scène avec une grosse bosse sur le front !

Quel enfant étais-tu ? et comment occupais-tu tes temps libres ?

Je ne tenais pas en place, même pendant les cours ! Dans mon bulletin, il y avait écrit que je courrais trop souvent dans la classe. Dans mon temps libre, je jouais beaucoup de piano, mais je n’ai jamais joué au foot…

Le film que tu ne te lasses pas de regarder ?

« Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock : avec peu de moyens, le metteur en scène parvient à créer un énorme suspense… en plus j’aime les oiseaux ! Mais je préfère les oiseaux paisibles…

Ta plus grosse bêtise ?

Ma mère avait acheté plusieurs tablettes de chocolat pour une fête, et elle les avait stockées en tas. Malgré l’interdiction, j’ai mangé le chocolat, mais seulement les tablettes de la pile de derrière pour que ça ne se voie pas… Au bout de quelques jours, tout le chocolat de derrière était grignoté et la pile de devant s’est effondrée : Qu’est-ce qu’elle était furieuse !

Un conseil pour occuper les enfants pendant le reconfinement ?

Écouter « Pierre et le Loup » de Prokofiev et reconnaître les différentes mélodies associées à chaque personnage (avec un petit coup de pouce de la Philharmonie de Paris : la fiche d'explications ici et la fiche activité là )

Une bonne raison d'emmener les enfants écouter l'orchestre symphonique dès qu'on le pourra ?

Venir écouter le Concert en famille de l’OSO, c’est une occasion parfaite pour découvrir les instruments de l’orchestre et la musique classique, en s’amusant avec le chef d’orchestre et les musiciens. Je suis bien placé pour savoir que la passion pour la musique peut se révéler très tôt !

Précision de Kidiklik : l'Orchestre Symphonique d'Orléans a un concert en famille prévu le 7 février à destination du jeune public !

Merci Marius !

Et ne ratez pas les autres épisodes de Confinés mais pas déprimés !

 

Crédit photo : Michel Perreau

Retour haut de page